Gibson...depuis 1896 - suite 1

Les Paul & Mary Ford en 1951

Les Paul & Mary Ford en 1951

Première Partie >

Le succès retentissant des gammes de Gibson fut comme ce fut le cas pour beaucoup de ses concurrents freinés considérablement par l'importante et dévastatrice deuxième guerre mondiale. Gibson dut interrompre sa production dès 1942 pour se consacrer à l'obligatoire effort de guerre. Mais quand après la guerre l'entreprise revint en première ligne, le marché avait considérablement changé.

La guitare électrique avait complétement détrôné la guitare acoustique. Quand la guitare acoustique avait mis 100 ans pour se développer la guitare électrique en avait mis seulement 30 pour la doubler…

Gibson prit note des modifications et réinstaura ses anciens modèles. Ainsi la marque recommença à se développer et à s'accroitre. On vit notamment les fameux Bill Haley, Scotty Moore et Elvis Presley se déchainer sur les splendides Gibson de l'époque.

En 1944 l'entreprise fut intégralement achetée par la société CMI ( Chicago Musical Instrument ) qui fera bâtir de nouveaux locaux et nomma en 1948 Ted MacCarty au poste de directeur de l'entreprise. Entouré d'une équipe compétente, l'homme donna naissance aux modèles les plus emblématiques de la firme et initia de très bonnes innovations. Gibson comprit alors que l'adhésion à sa marque de grands musiciens lui était très bénéfique commercialement. Elle réalisa en conséquence de nombreux modèles au noms de grands musiciens tels que Tal Farlow, Howard Roberts, Hank Garland et Billy Bird ( qui participèrent  ensemble à la construction de la Byrdland ) . Ces modèles étaient le fruit de la collaboration d'artistes avec les luthiers de la marque.

Cela fut une grande réussite et ce principe se perpétra par la suite de nombreuses fois. La notoriété et les ventes augmentèrent fortement avec l'arrivée de ces modèles signatures.

A l'arrivée de Fender sur le marché, Ted MacCarty chercha de nouveaux débouchés. Il décida alors d'embaucher Les Paul comme  luthier, pour faire profiter la marque de ses trouvailles.

Les Paul de son vrai nom Lester Williams Polfus naquit dans le Wisconsin en 1916. Durant toute son enfance le petit Lester s'intéressa à l'électronique. Il apprit également la guitare dès son plus jeune âge. A l'adolescence il commença une carrière musicale comme musicien de Jazz et de Blues. Lester fut le premier homme a utiliser une guitare amplifiée. Pour inventer ce système il démonta le téléphone et la radio familiale pour coller un micro à sa guitare qui reliée à la radio était amplifiée. Cette rocambolesque histoire représente la naissance de l'amplification de la guitare. Par la suite il fut salarié d'Ephiphone, oú il construit son premier prototype ainsi que de nombreux projets d'amplification de la guitare, et continua  sa carrière musicale qui commença à devenir intéressante.

Les projets qu'il avait bâti lui servirent d'instruments qu'il utilisait très fréquemment. Le musicien fier de ses trouvailles alla présenter ses ébauches à Gibson qui sarcastique lui claqua la porte au nez. Ce fut en 1950 que Gibson ravala sa salive et courtisa le créateur qui ne put refuser l'alléchante offre de travail. Dès lors Les Paul partagea ses idées avec les luthiers de Gibson. Le travail fut fructueux et abouti à la création de la  fameuse guitare Les Paul en 1952. Il fut avéré que Les Paul créa le combiné chevalet-cordier en trapèze et instaura la couleur or. Tout le reste serait le fruit des luthiers de Gibson.

Satisfait de leur réalisation, Gibson réalisa divers dérivés de la Les Paul, comme la gamme junior ou deluxe. Cette guitare très moderne et élaborée connut un grand succés et fut la solid-body la plus répandue au monde. De la Les paul naquit ensuite la Les Paul SG en 1961. Les Paul décida de retirer son nom de cette guitare trois ans après sa création car il ne souhaitait pas prolonger son contrat avec l'entreprise. De plus il n'aimait guère cette nouvelle guitare. Le terme SG signifie Solid Guitar. La SG remplaça la production de la Les Paul (qui reprit rapidement après ) . Cette guitare était spécialement conçue pour le rock agressif et connut un vaste succès à travers les époques...C’est aujourd’hui encore la Gibson la plus vendue dans le monde parmi tout le catalogue…

A partir de 1950 la gamme des guitares électriques évolua sensiblement. La marque instaura alors une large gamme de guitare thinline. Les thinline se caractérisaient par une table et un dos bombés, des éclisses réduites de cinq centimètres, un petit diapason et un grand confort de jeu. Ces guitares convenaient particulièrement au Jazz. Le son obtenu par ses guitares était très moelleux et très agréable. Malheureusement elles étaient soumises à d'importants feed-back. Le feed-back est un son hurlant, inaudible, du aux retours des ondes sonores qui pénètrent à nouveau dans le corps puis sont de nouveau captées par les micros.

Afin de remédier à ce gros problème la marque eut l'idée de produire des guitares thinline dont la caisse de résonnance était coupée au milieu par un bloc de bois massif qui intercepte les interférences sonores. Ces instruments furent nommés " semi-solid " . La gamme thinline de Gibson vit évolué les excellents modèles ES-350 T, ES-335 TD, ES-335 DOT et la ES-345 TD. Toutes ces guitares connurent un grand succès et furent utilisées par de nombreux musiciens connus. Elles sont toujours commercialisées de nos jours. En 1957 Seth Lover et Walter Fuller, tous les deux artisans chez Gibson, inventèrent le micro humbucker. Il apportait à l'amplification une grande qualité et une fiabilité élevée avec la limitation importante des bourdonnements et des feed-back.

En 1960 afin de s'adapter à l'important mouvement rock, qui ne cessera de s'accroitre, Gibson a produit trois modèles spéciaux et totalement différents des anciennes guitares électriques. Il s'agit de la Flying 5 conçu spécialement pour les rockers agressifs puis de l'Explorer pour les puristes du rock et finalement de la Firebird qui était un mélange des deux guitares. L'esthétique de ces guitares était très originale et leur qualités musicales multiples. Le succès fut au rendez-vous pour ces singulières guitares.

Gibson est spécialiste de la guitare électrique qui représente plus de la moitié de son catalogue et de son chiffre d'affaire. Tous au long de son histoire la marque a produit beaucoup de modèles et ne cessa d'innover. Toutes ces guitares furent de bonne qualité et belles. Leader de son marché la marque est surement celle qui aura le plus marqué l'histoire contemporaine de la guitare. Gibson détient aujourd'hui la première place des constructeurs de guitare.

A suivre...

 

Claude Gaudefroy